Inondations et bêtises des hommes…

Ecrit par: Bernard - Le 24 septembre 2014

Dernièrement un épisode cévenol a fait des siennes.

Pertes humaines et financières…

Évidemment de la colère.

Comment est-ce possible?

Et puis…trouver un fautif!

J’ai entendu que les cours d’eau seraient trop petits, qu’il faudrait les recalibrer…

Je ne suis ni hydrologue, ni ingénieur, mais je me pose la question:

Les recalibrer, oui mais avec quel calibre?

Je lis dans l’histoire locale de mon village, Le Collet de Dèze, écrite par

Philippe Hugon:« Au cours des inondations catastrophiques de 1808 et 18011 furent

emportés le pont Roupt (il comprenait 4 arches, long de 52m sa chaussée était

établie à 12 m au dessus du Gardon il laisse à voir aujourd’hui deux arches émergeant

de 2 m au dessus du gravier), l’église et son presbytère, tandis que le niveau général

du vallon était exhaussé par endroit de près de 10 mètres par les alluvions.

Mention doit être faite de la crue de 1911 qui acheva la destruction du pont de Saunier.

Mention également de la crue de 1899 qui emporta le pont métallique…

Et bien avant ces dates , relativement récente, les récits anciens ont

perpétué le souvenir de nombreuses et fortes gardonnades. Les construction ont fui

peu à peu les torrents dévastateurs contre lesquels il était difficile de se protéger

efficacement et recherché les hauteurs. Elles ont ainsi occupé peu à peu

les versants montagneux, ces gradins exhaussés qui délivrent de la hantise de l’inondation.. »

De ma mémoire j’ai gardé un souvenir d’un gardonnade assez forte 1958 où j’étais

au Collet et bien que n’ayant que 8 ans à l’époque je me souviens du chemin en terre

qui descend vers la nationale avec l’eau qui venait contre le bas de caisse de la

203 de mes parents, plus bas l’image de ce châtaignier énorme emporté comme

un fétu de paille, du niveau de l’Andorge , ruisseau famélique le reste du temps.

Depuis 1993 il n’a pas plu vraiment fort en Vallée Longue, qu’adviendra-t-il le jour

où il tombera des cordes?

Un barrage a été construit en 1967, mais que pourra-t-il faire contre la furie des eaux?

J’ai même entendu qu’il serait un danger!

En 2002 Alès a été durement touché mais il n’avait guère plu en Vallée Longue…

Alors?

Pourquoi ne s’est-on pas servi des leçons de l’histoire?

Les près Saint Jean furent longtemps des prés où le Gardon pouvait s’étaler

quand il était en colère,

aujourd’hui ce sont HLM, lycée et collèges…

Pourquoi a-t-on construit dans le lit majeur du Gardon et de ses affluents?

Par pragmatisme?

Besoin de loger du monde?

Certes mais qui aujourd’hui souffre?

Gouverner n’est ce pas prévoir?

.

Entraînement d’automne

Ecrit par: Bernard - Le 24 septembre 2014

Ah l’automne!

Ma saison préférée!

D’ici peu mes Cévennes font flamboyer sous le soleil!

Les coureurs de notre groupe vont eux s’atteler à une préparation physique certes joyeuse mais solide!

Du foncier?

Oui mais à ma sauce!

Non je ne vais pas leurs demander de trottiner en rond à n’en plus finir!

Oui je vais les astreindre à courir, comme , d’habitude à VMA (même si elle n’existe pas!).

Mais surtout je vais essayer qu’ils améliorent leur « motricité ».

Pourquoi?

Courir vite n’est pas uniquement une question de VO2.

Avoir un « gros moteur »?

Oui!

Mais si l’on a une petite « carrosserie »…

Chez les vétérans le soucis est encore plus vif car avec le temps ils perdent puissance musculaire et coordination.

Alors je propose dans un premier temps sur la piste un travail de vitesse sur 40 à 80m.

Passage individuel devant moi avec demande de correction (placement du bassin, relâchement…)

Arrêt de la séquence en fonction de la fatigue de chacun.

Une fois par semaine. Ceci pendant un mois.

Ensuite nous irons en nature « bouffer » des côtes »!

Mais j’y reviendrai.

 

 

 

Cerveau…

Ecrit par: Bernard - Le 22 septembre 2014

Ce matin sur France Info (Oui parce que hier je n’ai pas regardé la 2) j’entends:
« Si vous me prêtez deux neurones dans ma tête… »
Primo on ne prête qu’aux riches!
Secundo, une question: où peuvent bien être les neurones à part dans la tête?
Tertio, la parole à Bernadette (qui une experte!):
* »Je ne souhaite pas qu’il prenne la tête de l’UMP. Ça brouillera les idées de Français. Ça ne le grandira pas. Tout le monde sait qui il est, tout le monde sait ce qu’il veut faire de la France moderne» (1)
*«Un chef d’État a besoin de s’appuyer bien entendu sur un parti politique qui a des idées droites (2)et qui pense à l’avenir. Mais ce sont deux métiers(3) tout à fait différents. Je ne le souhaite pas, car cela lui portera tort»
*«Je fais partie de ses soldats. Un général en chef a besoin de soldats, comme Bonaparte(4)»

Commentaires:

(1) »Ah ça c’est sur! » (la mère Denis)

(2) Droites comment et jusqu’à où?

(3)Homme providentiel c’est donc un boulot?

(4) Saint-Hélène?

La parole à Nino:

Bernadette, elle est très chouette
Et sa cousine, elle est divine
Mais son cousin, il est malsain
Je dirais même que c’est un bon à rien.

Reprenons en cœur!

De la relégation… … des classes populaires par Bernard Langlois

Ecrit par: Bernard - Le 15 septembre 2014

Le géographe Christophe Guilluy travaille depuis plusieurs années sur un sujet essentiel : celui de l’exil intérieur des classes populaires hors les villes, les grands centres urbains, les zones qui cumulent les accès à l’emploi, au logement, à la culture, à une vie sociale potentiellement riche ; bref la France des métropoles, celle des gagnants (relatifs) de la modernité et de la mondialisation, devenue trop chère pour eux et qui les a exilés dans ce qu’il appelle « La France périphérique », titre de son dernier livre [1].

Non pas nos banlieues proches, juste derrière le périph’, justement : celui de Paris ou ceux des grands centres urbains régionaux, où l’on a tendance depuis longtemps à localiser l’essentiel de la “question sociale”, où certes la vie n’est pas toute rose et les rapports intercommunautaires souvent tendus, mais où l’on distingue, selon l’auteur, « des signes de la réussite partielle des politiques publiques. »

Non, pas les banlieues, les “quartiers”.

Mais cette « France profonde », comme on dit, en déshérence. Celle des campagnes ignorées, des villages abandonnés, des petites villes oubliées de tous, ces communes qu’il classe, dans sa nomenclature : “populaires/fragiles”. Là où les commerces, les administrations, les services publics ont fermé ou ne sont plus qu’entrebaillés et où survit plus qu’elle ne vit vraiment une population d’ouvriers et d’employés souvent touchés par le chômage, de retraités à trois euros six sous, ceux que la dèche et l’isolement ont condamné à une sorte de relégation sociale : 72 % des Français, selon l’auteur, ce qui semble énorme…

Je n’en dit pas plus, n’ayant pas lu le livre, que j’ai découvert dans un dossier fouillé de Marianne [2] auquel je vous renvoie.

Ce tableau saisissant, pour tout dire assez terrifiant, d’une France que je connais bien pour y vivre, dit assez d’où sortent ces mouvements de colère, de révoltes de désespoir parfois — collectifs, comme les « bonnets rouges » bretons, par exemple, auxquels peu de politiques ont compris quelque chose ; ou individuels : ces “drames familiaux” , comme on dit dans la presse de certains faits divers sanglants, ou ces suicides en nombre de paysans ruinés…

Il dit aussi, Messieurs et Mesdames des beaux quartiers, des états-majors partisans, de la haute administration, et vous tous, belles âmes prêtes à faire barrage de vos corps bien nourris et pourvus de toutes leurs dents au « fascisme qui ne passera pas », il dit qui sont ces électeurs d’un Front national, d’une Marine Le Pen qui sait trouver des mots qu’on n’entend plus guère, fussent-ils porteurs d’illusions mortifères.

Et qu’ils choisissent en nombre croissant, maintenant que la gauche a trahi, pour exprimer leur douleur…

[1] Christophe Guilluy, La France périphérique. Comment on a sacrifié les classes populaires, Flammarion, 186 p. 18 €.

[2] Le livre qui permet de comprendre les vraies fractures françaises, Eric Conan et Emmanuel Lévy, Marianne du 12 au 18 septembre.

FRANCE de 100km à Theillay: résultats

Ecrit par: Bernard - Le 31 août 2014

Bon je sais il y avait un gros évènement ailleurs, mais tout de même!

Bravo aux Champions de France Magali Reymonenq et Denis Morel et…à tous les autres bien naturellement!

1 7h26’22 » MOREL Denis Val-de-reuil Ac * 027 H-N V1M/73 N3
2 7h27’50 » LEQUET Cyrille Asg Gauchy Athletisme 002 PIC V1M/73 N3
3 7h28’49 » BETHUNE Christophe Spn Vernon* 027 H-N V1M/71 N3
4 7h29’48 » DILMI Christian Ec Orleans Cercle Jules Ferry* 045 CEN V1M/66 N3
5 7h41’00 » RUEL Stephane Manche Athle Centre Sud* 050 B-N V1M/66 N4
6 7h43’21 » BRUNET Xavier Rc Vichy 003 AUV V1M/72 N4
7 7h44’41 » LAVENDOMNE Arnaud Ea Romans-bourg De Peage 026 R-A SEM/79 N4
8 7h53’25 » VAUTIER Stephane Athle Chartres Luce Asptt Main 028 CEN V1M/69 N4
9 7h54’47 » STILL Alain Entente De Haute Alsace* 068 ALS SEM/84 N4
10 8h02’01 » RENAUX Alain Herbauges Athle 44 044 P-L V2M/64 IR1
11 8h06’33 » GARDENT Thierry Rc Vichy 003 AUV V1M/68 IR1
12 8h08’02 » OLRY Gilles Ao Charenton 094 I-F V1M/73 IR1
13 8h08’13 » DOURIEZ Thierry Boulogne-sur-mer Ac 062 NPC V2M/64 IR1
14 8h13’33 » DUVERGER Yann Ao Nivernaise (nevers) 058 BOU V1M/71 IR2
15 8h14’44 » MARSURA Philippe Rc Vichy 003 AUV V2M/62 IR2
16 8h14’59 » REVERCHON Serge Ac Ondaine Firminy 042 R-A V1M/66 IR2
17 8h18’47 » RIVOIRE Vincent Athle 632* 031 PYR V2M/61 IR2
18 8h27’07 » SAVART Jerome Rc Vichy 003 AUV SEM/75 IR3
19 8h28’24 » MERCOU Olivier Amiens Uc 080 PIC V1M/70 IR3
20 8h30’19 » CONVERTINI Pietro Beaumont Athletique Club 063 AUV V2M/64 IR3
21 8h32’42 » REYMONENQ Magali Nice Cote D’azur Athletisme * 006 C-A V1F/69 N1
22 8h35’25 » BIDAULT Fabrice Co-km 42 St Just Le Martel 087 LIM V1M/67 IR3
23 8h36’50 » DAVID Alain Ultra Marathon France 001 R-A V1M/65 IR3
24 8h41’20 » DUPOIRIEUX Denis Es Thaon 088 LOR V3M/52 IR4
25 8h42’14 » JAEGER Emmanuelle Ao Charenton 094 I-F V1F/67 N1
26 8h45’44 » JULIEN Jean-louis Athletic Trois Tours* 037 CEN V1M/66 IR4
27 8h46’56 » PREVOST Alain Ea Macon 071 BOU V2M/61 IR4
28 8h47’32 » SURGET Sebastien Ca Foecy* 018 CEN V1M/69 IR4
29 8h50’14 » TIXIER Valerie Montpellier Agglo Athletic Med 034 LAN V1F/72 N2
30 8h53’55 » PERRET Thierry Ea Rhone Vercors Cav Usac* 026 R-A V2M/64 R1
31 8h56’18 » CRASSIN Frederic Amberieu Marathon 001 R-A V1M/70 R1
32 8h57’51 » MOREY Serge Joue Running 37 037 CEN V2M/58 R1
33 9h03’26 » FOURDRINIER Sylvie Montpellier Agglo Athletic Med 034 LAN V2F/57 N3
34 9h14’31 » DERAULT Nathalie Clermont Athletisme Auvergne * 063 AUV V1F/73 N3
35 9h14’49 » VALLEE Benjamin Athle Chartres Luce Asptt Main 028 CEN SEM/86 R3
36 9h15’53 » CAUMEL Michel Running Club Arpajon 015 AUV V3M/54 R3
37 9h16’08 » PIAU Olivier Val-de-reuil Ac * 027 H-N V2M/64 R3
38 9h16’24 » GRASSET Alain 17 Soupapes 017 POI V3M/51 R3
39 9h16’36 » THENIN Yves Entente Sud Lyonnais* 069 R-A V3M/53 R3
40 9h16’46 » MOREL Luc Val-de-reuil Ac * 027 H-N V1M/68 R3
41 9h19’39 » FIEVET Damien Cs Meaux 077 I-F V1M/73 R3
42 9h28’01 » VUILLEMENOT Roland Ultra Marathon France 001 R-A V3M/46 R4
43 9h28’36 » BRUNON Jean-philippe Xve Athletic Club 075 I-F V1M/66 R4
44 9h29’54 » DELACHAPELLE-MOREL Eric Association Sportive Agnetz At 060 PIC V1M/67 R4
45 9h30’12 » BARRIERE Francoise Saint-christol Ac 030 LAN V1F/66 IR1
46 9h34’58 » NOEL Laurence Athle 55 * 055 LOR V1F/74 IR1
47 9h37’17 » COINDEAU Pascal Sa Montrouge Paris 12 075 I-F V2M/63 R5
48 9h39’18 » URIE Ruddy Stade Verneuil-sur-avre 027 H-N V1M/73 R5
49 9h42’23 » MONNIER Pascale Athle Halluin-val-de-lys 059 NPC V2F/64 IR1
50 9h45’03 » BELHOMME Eric Entente Brive Tulle Athle* 019 LIM V2M/59 R6
51 9h47’14 » GIRARD Georges Lons Athletique Club 039 F-C V4M/43 R6
52 9h47’32 » DAGET Francis Sainte Maure Athletic Club 037 CEN V2M/62 R6
53 9h48’09 » FABROL Andre Mc Nimes 030 LAN V2M/57 R6
54 9h49’15 » NIVELON Daniel Ao Charenton 094 I-F V2M/60 R6
55 9h52’23 » REY Jacques Uavh Aubagne 013 PRO V2M/57 D1
56 9h57’29 » BEC Herve As Chu Nantes 044 P-L V2M/60 D1
57 10h10’02 » BOUTEILLER Jacky Sports Loisirs Aliermontais 076 H-N V2M/59 D2
58 10h12’41 » VALLON Valerie Asphalte 94 094 I-F SEF/78 IR3
59 10h14’15 » COUGOUREUX-AUGE Emilie Stade Rodez Athletisme* 012 PYR SEF/80 IR3
60 10h15’00 » PERRONNET Jean-claude Ac Gigouzac Saint Germain 046 PYR V2M/60 D2
61 10h26’41 » LESERVOISIER Michelle Eaa / La foulee d’annemasse 074 R-A V1F/65 IR4
62 10h28’23 » HARZIC Nathalie Macc Lusignan 086 POI V1F/69 IR4
63 10h34’23 » ALVAREZ Patrick-louis Ales Cevennes Athletisme 030 LAN V3M/48 D3
64 10h35’26 » DELHAYE Jean-fabien Sm Montrouge 092 I-F V2M/61 D3
65 10h37’08 » HELAINE Philippe Usc Magny-en-vexin 095 I-F V3M/50 D3
66 10h38’38 » THILL Laurence Ca Plassac 016 POI V1F/68 R1
67 10h45’24 » HERBERT Philippe Ultra Marathon France 001 R-A V2M/58 D4
68 10h48’33 » WEISS Nadine Gally Athletic Club* 078 I-F V2F/62 R2
69 10h49’39 » LENNE Jean-marc Entente Ouest Lyonnais 069 R-A V3M/53 D4
70 10h49’43 » DANGER Joel-pierre Sainte Maure Athletic Club 037 CEN V2M/57 D4
71 10h52’48 » LACAN Daniel Co Voie De L Ecir 015 AUV V3M/51 D4
72 10h54’04 » MOUSSION Pierre Ac Roche-sur-yon * 085 P-L V3M/48 D4
73 11h01’02 » BEAUMONT Thierry Ea Centre Isere* 038 R-A V2M/62 D5
74 11h03’09 » BACUET Stephane As Corbeil-essonnes 091 I-F V1M/68 D5
75 11h04’16 » LEBLANC Jerome As Leves 028 CEN SEM/79 D5
76 11h05’08 » SOULAT Yves Club Athletique Caussadais 082 PYR V2M/64 D5
77 11h17’53 » CHAROLAIS David Asptt Annecy 074 R-A SEM/79 D5
78 11h19’45 » LE BRAS Jean-yves Ultra Marathon France 001 R-A V2M/60 D5
79 11h20’12 » DUBOIS David Jogging Aventure Roncquoise 059 NPC V1M/67 D6
80 11h21’58 » LANGLOIS Frederic J3 Sports Amilly* 045 CEN V1M/69 D6
81 11h23’09 » OSAER Daniel Ga Communaute Saint Romain 076 H-N V3M/48 D6
82 11h28’09 » NIATI Faiza Usm Olivet 045 CEN V1F/73 R4
83 11h28’55 » CHABASSIER Mireille Us Cenon-rive-droite 033 AQU V2F/63 R4
84 11h51’49 » MORELLI Jean-claude Sm Montrouge 092 I-F V1M/69 D7
85 11h53’27 » LAUVERGNE Vincent Acr Dijon 021 BOU SEM/76 D7
86 11h56’13 » MOROS Monique Es Sucy-en-brie 094 I-F V3F/46 R6
87 11h59’08 » LEVEQUE Jean-francois Entente Athle 58* 058 BOU V2M/60 D7
88 12h08’07 » BALTAIAN Armen Courbevoie Athletisme Club Et 092 I-F V4M/42 D8
89 12h17’26 » FERREIRA Manuel Ums Pontault-combault 077 I-F V2M/62 D8
90 12h20’03 » DUBUS Fabien Endurance 23 La Souterraine 023 LIM V1M/71 D8
91 12h20’47 » MONFERRAN Patrice Entente Athle 58* 058 BOU V3M/47 D8
92 12h25’58 » DUFAYS Claude Athletic Vosges Entente Clubs* 088 LOR V3F/54 D2
93 12h26’37 » JACQUET Jean-jacques Usm Malakoff 092 I-F V2M/55 D8
94 13h19’30 » COXO Jean Sainte Maure Athletic Club 037 CEN V3M/46 D8
95 13h19’40 » BOULEMBERG Dominique Ea Bourg-en-bresse* 001 R-A V2M/56 D8
96 13h56’52 » LENOIR Marc Ca Foecy* 018 CEN V2M/55 D8
97 13h58’07 » CHARLON Noelle Ca Foecy* 018 CEN V3F/49 D6
98 14h43’40 » DAMIAN GROSJEAN Stephen Ea Centre Isere* 038 R-A SEM/88 D8
99 15h31’38 » LAFONT CHEVALIER Jeannick Running Club De Mably 042 R-A V3F/47 D8