« Rien de va de soi, rien n’est donné, tout est construit » G. Bachelard

Les livres

Ecrit par: Bernard Brun - Le 21 juin 2022

bruncouv plat 20€ frais de port inclus

Couverture edition 1999 retouchée 25€ frais de port inclus

Me contacter à:  bernard.brun957@orange.fr

Le 18 juin c’était le « clap » de fin!

Ecrit par: Bernard Brun - Le 20 juin 2022

18 juin Christine et moi 2

Il y a un temps pour tout, encore faut-il choisir le bon moment!

Nous avons dans la chaleur du stade Pujazon, joyeusement fêté mon départ, après bien des années de terrain.

Mes souvenirs sont revenus  » à la pelle »!

Birago Diop écrivait:

« Quand la mémoire va chercher du bois mort, elle ramène le fagot qui lui plaît. »

Dans mon fagot beaucoup , beaucoup de belles choses et aussi… quelques branches d’acacias!

Quelques coureurs et coureuses plus habiles de leurs guiboles que de leurs cervelles, les pauvres ! Mais avant tout, quelques « gens biens », ces dirigeants accrochés à leurs hochets, à qui je ne pardonnerai jamais leur fatuité et leur bêtise…dans leurs cas, il n’existe pas de contrôle « antidopage » , hélas !

Grand merci du haut niveau  aux pratiquants de base, ils m’ont accompagné dans ma vie et ce fut une bien belle chose pour moi !

À un de ces jours, au détour d’un sentier ou au coin d’un stade !

 

Entraînement Thierry Pantel juin 1993

Ecrit par: Bernard Brun - Le 20 juin 2022

Semaine 06-1993 TP

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Thierry n’était pas un monstre, VMA* à 22,2km/ h (CAT TEST). Pas très rapide 11″6 au 100m.

Deux éléments qui le différenciaient des autres coureurs :

1/ un entraînement plus qualitatif

2/ une approche tactique offensive en compétition

*Attention il y a plusieurs façons de déterminer cette vitesse, j’utilise exclusivement le CAT TEST  depuis toujours ,il donne des résultats similaires aux tesst où il est utilisé des paliers de durée longue (3′) . VAMAVAL et BRU donne systématiquement des vitesses plus élevées car les paliers sont plus courts.

 

Bernard Brun, son histoire…

Ecrit par: admin - Le 17 juin 2022

Entraîneur...retraité!

 

 

 

 

 

 

Ma vie !!!

Né le 2 avril 1950 à Alès, mais j’habitais à cette époque là, à La Grand Combe où mon père était Gardien de la Paix.

De 1956 à 1965 école primaire et CEG de Génolhac où mon père travaillait aux Ponts et Chaussées. A cette époque là je faisais du vélo où je me débrouillais pas trop mal (pour les connaisseurs à 15 ans, de la place du Colombier à Génolhac au tournant des Bouzèdes en 45’, 12km dénivelé de 700m avec  46×21 (demi-course Peugeot !))

En 1965, fin de la liberté: entrée au lycée d’Alès ! Début de la course à pied(puisque je ne pouvais pas faire du vélo !) sous la houlette de Jean Jacques Court , le mardi soir et le jeudi après midi (hé oui que 2 entraînements par semaine ).

Cadet 1.Première licence à l’ASPTT Alès.  Premier  cross le 19 décembre 1965 Championnat du Gard au Mas De Cabanes, 2ème en cadet.

L’été qui suivit, je réalisais 2’40’’ 8/10 sur 1000m

Cadet2. Je fus champion de Gard de cross à Remoulins  et Champion D’Académie de Cross

Je réalisais 2’37’’6/10 sur la piste Auguste Delaunes d’Alès avec une température de l’ordre de 40° !

Junior 1. Champion de Gard de Cross à St Martin de Valgalgues

Champion du Languedoc junior à Béziers sur 800m.

Je réalisais 1’58’’5/10 sur 800m et 4’15’’1/10 sur 1500m

Junior 2. Je passe à 3 entraînements par semaine. Champion du Gard de cross à Bagnols sur Cèze , 2ème aux régionaux de cross. Champion d’Académie de Cross

Champion du Languedoc  du 1500m. Champion d’Académie du 1500m. Je réalise 4’5’’ 8/10 dans un 1500 couru à Alès.

Senior 1 . Je passe à 5 entraînements par semaine. 2ème au Championnat du Gard de Cross à Marguerittes

L’été je fus champion du Languedoc de 1500m en 4’4’’3/10 (mon record, couru en tête de bout en bout…), 2ème sur 5000m en 15’36’’ , 2ème aux inters de piste à Carmaux en 15’22’’, 8’48’’8/10 sur 3000m à Bagnols.

Deviens entraîneur 1er degré

Ensuite je fis mon service militaire en 1971 au Bataillon de Joinville où je croisais Camille Vialle, Roger Bambuck, des footeux( Lacombe, Chiesa, Lopez,…) des rugbymans (Vaquerin,Barrot, Berrot,…), mon adjudant- chef Darras , des entraîneurs Dessons , Frassinelli ,…

Je revins malade pesant 58kg !

Ma carrière athlétique était terminée !  Ensuite de temps en temps je m’entraînais un mois ou deux ce qui m’a permis en 1977 de faire 18,094km dans l’heure et en 1980 32’08’’ sur 10000m . J’ai couru 6 ou 7 Marvejols Mende mon meilleur chrono en 1976 a été de 1’31’55’’ sur l’ancien parcours

En 1972 j’entraîne au club d’alors l’ ASMA (municipaux Alès).

En 1974 je fonde l’Athlétic Club Alésien et j’en suis le président.

Organisateur du tour pédestre d’Alès en 1975.

En 1976 je suis élu au comité départemental d’athlétisme du Gard

En 1976 je suis candidat à la Ligue du Languedoc et pas élu parce que Spiridonien (véridique , le CTR de l’époque avait dit à Jean Jacques Court qui intercédait en ma faveur : « on n’a pas besoin de ces gens là »…

Organisateur de la montée des Bouzédes avec Mireille Jean

Organisateur du marathon d’Alès en 1985 et 1986

En 1986 je quitte l’ACA et mes fonctions au Comité.

1987-1988 je suis au club de Sorgues.

1990 le président Faudin me demande de réintégrer l’ACA. En 1992 l’Athlétic Club Alésien devient Alès Cévennes Athlétisme.

1993. Thierry Pantel revient au club en entraînant avec lui Luis Soares. C’était le début d’une bien drôle d’aventure !

1993 à 1995 je collabore à la revue VO2 Magazine et 1ère édition de mon livre « L’entraînement en course à pied »rewrité par les éditeurs.

1995. Je quitte l’ACA…  et vais au Saint Christol Athlétic Cévenol

1999 2ème édition de mon livre « L’entraînement en course à pied » réécrit et à compte d’auteur

Je suis élu au Comité du Gard en 2000 à 2007.

Organisateur de la Montée Du Pendedis à St Michel de Dèze

Je suis élu à la ligue en 2004 à 2007.

Devient entraîneur fédéral en 2004.

2009 redevient entraîneur de base (ouf !).  3ème réédition de mon livre « l’entraînement en course à pied » toujours à compte d’auteur.

Meilleurs souvenirs.

En tant que coureur :

Mon premier cross était en fait ma première compétition, je terminais second derrière un garçon qui était considéré comme le grand espoir de la région.

Le 5000m à Carmaux où j’ai battu Denis Alcalde , une sacrée référence chez nous, en 15’22’’… je me souviendrais  toujours de mon attaque avant le dernier  virage et des cris d’encouragements !

En tant qu’entraîneurs :

Bien sûr la carrière de Thierry Pantel  m’a boosté ! Si je ne l’avais pas rencontré probablement que je n’aurais pas été entraîneur aussi longtemps…

Ensuite il y a quelques noms bien sûr (Dépret, El Aséry, Paulsen, Rouquet, Hocq, Campet, Chiaramonte, Declercq, Izquierdo,Barlaguet, Agrinier, Martinuzzi, Marclay…) avec qui j’ai connu bien des satisfactions, mais pas toujours…car s’occuper de hauts niveaux ce n’est pas de tout repos !

Ma grande satisfaction vient beaucoup des sans grades  (et ce n’est pas péjoratif du tout !) des jeunes qui débutent et qui ont besoin d’une autorité amicale, des plus anciens qui ont tout simplement besoin qu’on leur prête un peu d’attention…

En tant que dirigeant :

J’ai connu deux grandes périodes :

Au Comité du Gard de 1976 à 1986 sous la présidence de Gabby Fauvel et ensuite de Alain Jung avec Raymond Chanon notre  CTD et ensuite de 2000 à 2007 présidence de Guy Targues et Jean Luc Chas

À la Ligue du Languedoc de 2002 à 2007.

Membre de la Commission Nationale des Entraîneurs de 2016 à 2020.

 

Mon diplôme d’entraîneur

Ecrit par: Bernard Brun - Le 17 juin 2022

diplôme entraîneur fédéral (2)

J’ai obtenu ce diplôme très tard en fait!

Mon premier diplôme d’entraîneur, le premier degré comme on disait à l’époque, je l’avais obtenu en 1969 au CREPS de Montpellier, le CTR de l’époque , et examinateur , était André Gasc et c’était Jean Jacques Court qui m’y avait envoyé. Jean Jacques était alors prof d’EPS à Alès et entraîneur du club, l’ASPTT Alès.