Ne pas confondre certificat de contre-indication et…arrêt de travail !

Ecrit par : Bernard Brun - Le 29 août 2012

Au court d’une discussion à bâton rompus , le cas de Abraham Kiprotich a été évoqué dimanche après la belle course de Boisset-Gaujac…

Vous vous souvenez peut-être qu’en juin lui et Tambwe avaient : »reçu un certificat de contre indication »  (voir la brève de L’Équipe ci jointe) et que Amsalem avait décidé de les interdire de compétitions… Bon.

Évidemment ces braves garçons ont invoqué un problème de santé. Ma pov’dame y’z’étaient malaaades (complètement comme dirait Lama!)!!!

Mais qu’en penser?

Si vous êtes malade vous allez voir votre toubib il vous met en arrêt maladie et vous restez chez vous…

Ici pas d’arrêt maladie! Non pas du tout un petit certificat : tu as le droit de t’entraîner mais pas de faire de compét ! Mais alors c’est que tu n’es pas malade!

Hé non! C’est qu’un certain nombres de marqueurs de la prise de sang du suivi longitudinal ne sont pas dans les normes, et, soyons clairs, que ces anomalies n’apparaissent pas  si vous avez un comportement « autorisé » « normal » « sain » …Bref!

Alors deux choses:

1/ Il y en a qui veulent nous faire prendre des vessies pour des lanternes, et ici chacun choisira son camp!

2/ L’hypocrisie du système c’est que l’on sait mais que l’on n’a pas le droit de sanctionner! Voilà c’est tout!

Comme le dit un ami très cher: « le sport au monde sportif , les tricheurs au monde de la justice ».

Modifions les lois: suspension à vie certes , mais aussi pénalisation lourde (prison, amendes) et pour les fonctionnaires d’État : dehors car si l’État doit aider les sportifs qui représentent la nation il ne peut accepter qu’ils donnent une mauvaise image au monde et…à notre jeunesse!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>