« Rien de va de soi, rien n’est donné, tout est construit » G. Bachelard

Les lois de l’entraînement : introduction

Ecrit par : Bernard Brun - Le 16 septembre 2022

bruncouv plat

Dans cette édition j’ai concentré mon discours,  j’essaie d’aller à l’essentiel. Oui il y a bien un système d’entraînement « Bernard Brun » ! Je ne prétends pas qu’il est LE système, non je revendique seulement qu’il est cohérent ! Cela fait maintenant un bout de temps que je suis entraîneur, que j’utilise « mon » système, depuis plus de quarante ans, et que je sais qu’il fonctionne, plusieurs centaines de coureuses et de coureurs peuvent en témoigner.

J’affirme que l’entraînement obéît  à des règles bien précises, encore faut-il les respecter !

J’affirme que le travail à  VMA est essentiel et  je ne partage pas du tout les accommodements que l’on prend avec ce travail (vitesse approximative , récupérations fantaisistes). Je ne puis accepter d’entendre dire « il faut traverser le concept de la VMA » (novlangue?) ! J’affirme donc que la VMA n’est pas un concept, c’est une réalité !

J’affirme que le travail  au SEUIL (anaérobie) est indispensable, bien que j’entende ici ou là que le seuil n’existerait pas ! En fait je me moque un peu de savoir s’il existe ou pas, ce que je sais c’est qu’en travaillant ce secteur les coureurs progressent !

J’affirme que ces deux qualités ne peuvent se travailler qu’après un test qui donne les allures d’entraînement, et surtout après un test qui ne surévalue pas ces vitesses (j’utilise que le CAT test).

J’affirme aussi que ces deux piliers de l’entraînement, sont certes nécessaires mais pas suffisants, le travail de la motricité( alliance de l’intelligence gestuelle et de  la puissance musculaire) est indispensable dès le plus jeune age et …toute la vie!

J’affirme aussi que prendre soin de son corps est, évidemment, essentiel! Bien se nourrir, bien dormir…

Je sais que parfois l’entraînement peut s’avérer pénible, mais comme disais mon ami Raymond Chanon « à un moment donné il faut arrêter de tourner autour du pot ! ».

J’affirme aussi que la course à pied est une activité formidable qui permet de courir dans un stade, sur la route, en montagne, seul ou accompagné, partout et tout le temps et par tous les temps, quel autre sport permet cela ?