Le silence des agneaux

Ecrit par : Bernard Brun - Le 27 mai 2019

Dans une récente interview Hassan Chahdi répond, après un long silence, à une question sur Morhad Amdouni .
Ah, ces silences assourdissants, que n’en ai-je entendu !
On se croirait dans causa nostra , Parle plus bas car on pourrait bien nous entendre chantait Dalida !
Depuis un quart de siècle j’ai pu observer, et vous aussi, des performances « étonnantes ». Combien de records du monde et de France « propres » ? Poser la question est y répondre en…silence !
« L’affaire Calvin » n’est qu’une tempête, et ce n’est pas la première, dans un verre d’eau . On s’agite beaucoup et après ? Silence !
Elle va en prendre pour 4 ans ? Cela changera quoi ? Rien. Silence !
La démarche de quelques coureurs qui consiste à, indépendamment de l’AFLD, un suivi biologique part d’un bon sentiment, mais que diable ce n’est pas normal. Silence !
Au niveau des moyens pour ce suivi, j’hallucine, il faut trouver que 2000€ par coureur. Est-ce si insurmontable ? Il y a quelques années le club d’Alès avait voté un budget de 10000€ par an pour ce suivi…silence !
Seul le législateur peut, et doit, écrire des lois, tant au niveau de l’État qu’au niveau mondial, qui permettraient de lutter efficacement contre le dopage. Aujourd’hui on s’en prend au lampiste c’est comme si la lutte contre la drogue se limitait au dealer du quartier . Il faut impliquer tout le monde du bas au haut de l’échelle, athlètes, coachs, dirigeants de clubs, dirigeants de comités, ligues, fédéraux, cadres techniques, médecins.
Je fatigue…
Qui est Hannibal Lecter ?