Le bon, la brute et le truand

Ecrit par : Bernard Brun - Le 24 juillet 2012

Je ne suis pas un grand cinéphile mais j’aime bien le ciné !

Cet après midi il faisait chaud, j’ai regardé sur ARTE « La charge héroïque  » de John Ford avec le père Wayne…

J’ai retrouvé dans ce film ce que j’aimais enfant puis ado : des héros et des méchants ! Et « off course » le héros qui gagne à la fin !

Bon aujourd’hui je regarde cela d’un autre œil…Heureusement !

Mais tout de même j’ai gardé un côté « fleur bleue » moi qui suis d’après un psy « très lucide » !

Comme quoi !

Dans ma vie de tous les jours j’ai rencontré un peu de tout, des salauds des demi-salauds, des cons (mais alors vraiment! ) et des demi-cons et puis des gens biens et que ce soit au boulot, dans la famille, ou dans le sport .

Le sport parlons-en tient !

Bon le dopage nous gave et nous fait perdre la tête, mais malgré cela il existe des ilots de résistance .

Quand je vais sur les cross les trails et la route je vois des pratiquants « normaux »…des héros quoi !

Bien sur que le haut niveau est « farcis » de « traficotrichérodopés » , mais pas tous…

Au haut niveau il manque aussi la ferveur du public que j’ai connu .

Ah! Les championnats de France cross où tous les spectateurs connaissaient tous les coureurs , et puis les cloches des savoyards…

Ah! Le cross du Figaro avec cette clameur immense en fin de parcours…

Ah! Tourcoing…

Bref, je radote !

Hier j’ai chevauché mon tout nouveau vélo pour une courte escapade, et sur ces routes que je connais de par cœur, je revenais 50 ans en arrière quand je m’imaginais lutter contre Anquetil, Poupou et toute la bande…Des héros ! Des bons !

Aujourd’hui qu’a un gosse qui le fasse rêver ?

Wiggins ? Bon ou truand ?

Bolt ? Bon ou truand ?

MMB ? Bon ou…brute ?

Il en de même pour les hordes de coureurs miséreux qui viennent gagner leurs vies dans nos courses. Qui sont-ils ? Bons ou quoi?

En tout cas impossible de les identifier. A Marvejols Mende cette année je me demande bien à partir de quel coureur un quidam posté au bord de la route a pu bien crier : »Allez « bidule » ! » .

Ce n’était pas le cas avant…Mais je comprends bien que Jean Claude Moulin n’a certainement pas le choix…

Dans mon petit cœur de midinette (ceux qui me connaissent risquent d’être surpris!) j’espère encore , mais mon œil et ma raison me laissent tout loisirs à trier :

Les bons !

Les truands!

Et aussi quelques brutes qui ne sont pas devant les caméras !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>