L’indifférence…… (Karine Brun, psychologue)

Ecrit par : Bernard Brun - Le 30 janvier 2011

En ce jour un peu spécial pour moi, j’aimerai vous faire partager mes pensées qui vont surtout à Bernard et à Jean Luc :

L’indifférence n’est que le sommet de l’iceberg de la lâcheté !

Il me semble que cela n’a jamais été autant d’actualité.

1)Lorsque dans notre vie, autour de nous, nous voyons des choses douloureuses, injustes tel la fermeture d’une usine, la destruction de l’éducation nationale et sa privatisation, le licenciement d’un collègue, l’exclusion ou la mise à l’écart de quelqu’un…et la liste pourrait être longue, nous avons envie de réagir mais la lâcheté nous amène à ne rien faire.

2)Par culpabilité, nous commençons à dire : « je n’y peux rien », «  il l’a bien cherché », ou encore pendant les luttes pour les retraites «  on ne peut rien y faire, c’est comme cela , il le faut ».

3) Pour lutter contre cette culpabilité, très inconfortable, nous utilisons un mécanisme de défense bien courant : la mise à distance : je ne vois pas, je regarde ailleurs, je ne suis pas concerné…

4) Je suis indifférent, cela ne me touche pas.

Certes nous sommes des animaux mais il paraît que nous sommes évolués !!!! Alors pourquoi faire comme le troupeau de gazelles, s’enfuir quand arrive le lion et laisser la faible se faire bouffer !

Parfois, les victimes ne supportent pas et se suicident ou font un bon infarctus massif ! alors là, ouf, nous avons une porte de sortie : nous pouvons pleurer !!! « mais que c’est dramatique ! » «  si on avait su ! » « ils l’ont tué ! » mais encore une fois, nous ne nous impliquons pas, nous luttons juste contre notre propre angoisse de mort en pleurant en cœur.

Et lorsque certains feront grève, défileront dans les rues, se battront…..nous resterons chez nous, au travail (ouf nous en avons un !) avec notre famille, comme si de rien n’était, comme si nous n’appartenions pas à ce monde…… ce sont des excités….sauf le jour où l’école de mon enfant ne pourra plus accueillir sa sœur à 3 ans, là je trouverai cela injuste !

Nous pouvons toujours faire quelque chose, même d’infime, car ce sont les petites goutes d’eau qui font les grandes rivières. Nos ancêtres se sont battus, l’ont payé cher pour avoir droit à l’éducation gratuite et de qualité, aux congés, à la sécu, à la retraite, à leur liberté (guerre !) , soyons des animaux évolués et osons dire quand nous ne sommes pas d’accord même dans notre vie quotidienne, ne regardons pas nos pieds, regardons devant, loin, pour  notre jeunesse ! N’acceptons jamais que l’on soumette, muselle , ….au nom d’une religion, de l’économie ou de la politique

Et tous les matins, chantez à tue-tête la chanson de Bécaud toujours d’actualité dont je vous donne les paroles :

Les mauvais coups, les lâchetés
Quelle importance
Laisse-moi te dire
Laisse-moi te dire et te redire ce que tu sais
Ce qui détruit le monde c’est :
L’indifférence

Elle a rompu et corrompu
Même l’enfance
Un homme marche
Un homme marche, tombe, crève dans la rue
Eh bien personne ne l’a vu
L’indifférence

L’indifférence
Elle te tue à petits coups
L’indifférence
Tu es l’agneau, elle est le loup
L’indifférence
Un peu de haine, un peu d’amour
Mais quelque chose

L’indifférence
Chez toi tu n’es qu’un inconnu
L’indifférence
Tes enfants ne te parlent plus
L’indifférence
Tes vieux n’écoutent même plus
Quand tu leur causes

L’indifférence
Tu es cocu et tu t’en fous
L’indifférence
Elle fait ses petits dans la boue
L’indifférence
Y a plus de haine, y a plus d’amour
Y a plus grand-chose

L’indifférence
Avant qu’on en soit tous crevés
D’indifférence
Je voudrai la voir crucifier
L’indifférence
Qu’elle serait belle écartelée
L’indifférence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>