Je vous en supplie, courez vite !

Ecrit par : Bernard Brun - Le 08 février 2019

 

 

Il est de bon ton de lire un peu de partout :

« Courez lentement »

Ça m’énerve, mais que ça m’énerve !

Avec un tel conseil on en arrive à des coureurs, mous comme des chiques, avec un bassin tellement mal placé qu’on a l’impression qu’ils courent (pardon qu’ils trottinent) dans un fauteuil!

Alors pourquoi courir vite ?

Et ici je parle de vite…vite !

Dans Les Tontons Flingueurs un tonton dit :

« Faut reconnaître…C’est du brutal »

Oui allez y jeunes, évidemment, et les moins jeunes ? Itou !

Du sprint sur 50m, des accélérations sur 100m, des côtes à donf’ !

Le bassin sera, bien obligé, placé, les fibre rapides toutes excitées…le pied quoi !

Gavez vous, cela fait du bien aux guibolles et au cerveau !

Pas tous les jours, comme bien d’autres choses dans la vie, mais au moins deux fois par semaine et suivant le cycle d’entraînement plus souvent et plus intense encore…

Alors pourquoi ce sempiternel « lent » ?

Peur de faire du mal, blessures…

Je ne sais pas.

Peut être que , toujours dans Les Tontons Flingueurs,

«  Les cons ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît »