J’ai acheté VO2…

Ecrit par : Bernard Brun - Le 30 mai 2012

Cela faisait un bon bout de temps que j’avais pas fait cet acte d’achat . C’est en consultant le mur de Yves-Marie Quemener que j’ai d’abord eu la vague idée de voir:

« 144 pages, une couverture rigide, VO2 n’est plus tout à fait un simple magazine mais un vrai album proposant un contenu rédactionnel de plus en plus riche. »

Chose faites quelques jour après !

Il est exact que VO2 est une belle chose, bien présenté et tout et tout…

J’ai bien aimé l’article sur le 100 bornes et le « diktat de l’ultra trail » . La question posée est la bonne…

A titre perso je trouve que le trail est une mode qui emporte tout… Je pense après avoir assisté à des 100km et à quelques trails que le 100km peut rebuter car moins ludique. De plus la notion de chrono n’existe pas dans le trail alors qu’elle est toujours présente dans le 100 bornes et il est toujours difficile de courir contre le chrono et finalement est-ce encore d’actualité?

Ce qui m’a beaucoup attiré c’est l’article sur cet entraîneur italien qui coache des kényans.

Reprenons l’édito.

« Rénato Canova a l’âge d’avoir tout vu, de tout savoir, d’être pédagogue suffisant et pédant » Bang!

« Mais quinze ans de vie au Kenya, ça freine l’arrogance, ça donne des coups de canifs dans l’orgueil mal placé. je le soupçonne même ,d’aimer donner des coups de pieds au cul à tous ces pseudos coach, physio, docteurs Es..ces consultants englués dans leur certitude d’un autre âge, qui n’en finissent pas de s’interroger à coups de lactate sur le secret des coureurs kényans. » Bing!

Canova serait donc un pragmatique ce dont je ne doute pas du tout quand par exemple il affirme que le record du monde sur 10000m serait « possible » à moins de 26′ !

Je retiendrais plus particulière met dans cet édito :

« Beaucoup diront NON en clamant sans trop savoir « tout ça c’est trop », ces gamins de 20 ans capables de courir effrontément sous les 2h04′, c’est trop. »

Ben oui je fais parti de ces gens qui clament sans savoir ou plutôt de ces gens qui n’ont pas de preuves mais beaucoup de doutes et je dis oui j’assume : « tout ça c’est trop » !

Venons en maintenant à l’article « La baguette magique ». Quel titre !

Un dizaine de pages sont consacré à ce sacré Rénato ! C’est bien vrai qu’il a la langue bien pendue !

Mais que retenir ?

Il est un apôtre de la qualité, cela tombe bien moi aussi !

Il dit: « Mais le kilométrage sans la vitesse, cela ne veut rien dire du tout. il faut courir spécifique, c’est à dire longtemps et vite! Car ce n’est pas possible de courir un marathon rapidement , si à l’entraînement vous courez logtmps et lentement , ou seulement vite. »

Faut-il être italien pour dire ça? Faut-il entraîner des kényans pour dire ça ?

Le diable me patafiole !

J’ai ensuite étudié les deux pages de programme fournies par le maître .

Qu’y vois je ?

10×400 en 61″ récup 60″: donc VMA pas très impressionnante si l’on regarde que la récup un peu longuette (à ce niveau 40 à 45″ suffissent largement) mais nous sommes en altitude…

5x3000m Seuil Anaérobie ente 8’26 et 8’41 rien d’exceptionnel non plus si ce n’est qu’il y en a tout de même 5…

8×1000 et 10×600 VMA? Pas sur pourquoi donc tant de volume pour un chantre de la qualité? Les chronos sont comme pour les 400 pas si énormes que cela et par contre les pauses très longues et donc ?….

Ce n’est pas de la VMA! CQFD!

Bref…j’ai tout lu et ce qui m’interroge c’est :

Se taper 50 bornes dans la journée n’est ce pas quantitatif? Alors la limite elle est où ?

Se taper des séances qualitatives qui manifestement ne développe pas une qualité bien déterminée est-ce tout de même du qualitatif ? Alors ici aussi la limite elle est où ?

Rénato est un type exceptionnel capable d’entraîner aussi des décathloniens ce dont je ne suis pas capable!

Donc je ne peux qu’admirer et me taire ?

Ben non….

Car j’eusse bien aimé que tout de même Rénato réponde à la question pourtant très claire de VO2 :

« Avec l’explosion des performances des Kenyans, on parle de plus en plus de dopage? Quelle est votre impression sur ce sujet délicat? »

Et ici Rénato s’emmêle un poil les pinceaux lui si prolixe..la faute est aux managers..pas faux…mais un  soupçon incomplet!

Ce que je retiens ce sont deux choses:

1/ A la question: « Alors qu’est ce qui a le plus changé? » la réponse est: » La mentalité à 100%. »

2/Il déclare aussi : « Vous ne pouvez pas être trop limité à l’intérieur d’un plan très rigide, car vous perdez alors l’instinct de tuer »

Il est tout a fait intéressant de pouvoir lire ce type interview ,car un point de vue est toujours très profitable pour l’entraîneur que je reste: cela m’oblige à me bouger les neurones qui me restent !

Sur la technique je reste bien sur ma faim…

Sur les aspects plus relationnels je reste dubitatif, changer les mentalité ouais, ouais facile à dire mais bon…quant à changer les coureurs en tueur…bouh là j’ai peur !!!











?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>