Immense solitude…

Ecrit par : Bernard Brun - Le 27 avril 2019

 

Dans la vie d’un entraîneur il y a des moments de spleen…

Quand ?

Quand des coureur-euse-s sont malades ou blessé-e-s.

Le pourquoi reste un point d’interrogation car les causes peuvent être multiples…

Le comment récupérer de ce souci est aussi problématique, trouver un bon toubib disponible, un bon radiologue disponible, un bon kiné / ostéo disponible…

Au cours de toutes ces années de terrain j’en ai souffert !

Est-ce mieux aujourd’hui que hier ?

En 1987 j’avais été interviewé par Noël Tamini, Bobin venait d’être élu à la FFA et je disais :

« Avec lui j’ai beaucoup d’espoir, mais je doute que chez les coureurs cela change grand-chose. Je crains que le responsable n’ait pas les moyens de sa politique. »

Aujourd’hui la politique de Macron en matière de sport est très préoccupante , notre ministre parle de budget « sincère » en supprimant à tour de bras les conseillers techniques et en diminuant les budgets…

Aujourd’hui la fédé connaît de gros soucis avec, notamment, la peste du dopage…

Heureusement qu’il y a les compagnons de stade !

Spiridon juin 1987 1Spiridon juin 1987 2