Entraînement , c’est la rentrée des classes !

Ecrit par : Bernard Brun - Le 14 septembre 2018

Depuis très longtemps, en ce qui me concerne, le début de l’année se situe le premier septembre.
Après la coupure estivale on se remet au boulot !
Je vais proposer plusieurs types de travail à l’entraînement.
Aérobie, anaérobie, fibres lentes, fibres rapides, lactique, alactique ?
On verra, cela dépend des individus, de leur vie, de leur disponibilité, de leur(s) objectif(s).
À chacun sa « soupe » !
1/Des footings à allure aisée. 40’ à 60’ suivies alternativement d’étirements-gainage ou d’accélérations sur une centaine de mètres.
2/De la VMA et , je le précise, de la vrai ! Pourquoi ce « de la vrai » ? Parce que je vois sur les terrains, que je lis parfois des articles où cette notion est totalement bafouée ! On enfile des 30’’/30’’ des 200, 300, 400 comme des perles, mais pour développer quoi en fait ? Bien fournir son ordi en volume de travail ? Ce qui compte les amis c’est la qualité du travail…comme beaucoup de choses dans la vie, non ?!
3/De la vitesse. Oui des sprints le plus vite possible sur de courtes distances. C’est un travail trop souvent ignoré.
4/Toujours aussi un petit travail d’échauffement avec de petits éducatifs, talons-fesses , montées de genoux, jambes tendues et pour certain quelques bondissements.
5/Plus tard nous aborderons le développement du seuil anaérobie essentiel aux coureuses et coureurs de long.
Ah oui, une dernière chose : le mental !
Que de tartes à la crème sur le sujet !
Parfois je lis que ce « travail mental » prévaut sur tout !
L’autre jour j’écoutais de joyeux bavardeurs d’une émission de radio qui évoquaient psy, sophro comme étant les facteur « x »…
Ouais, peut être, dans certains cas…
Mais pour la plupart je pense qu’un entraînement mené sérieusement apporte le « mental » qui convient. Comme disait l’autre, le corps « plus il est fort, plus il obéit. » !