Du compromis à la compromission…

Ecrit par : Bernard Brun - Le 08 septembre 2019

En regardant ce matin un triathlon et un semi-marathon il m’est revenu une discussion que j’avais eu avec un ami, après un entraînement, sur compromis et compromission.
S’il est acceptable de pratiquer le compromis, nous étions d’accord que la compromission est une attitude beaucoup plus critiquable.
Or je regarde fréquemment des retransmissions télévisées sur les sports et ce matin j’ai écouté des duos de commentateurs, un journaliste et un consultant.
Bon…le journaliste vend sa soupe, c’est normal !
Et le consultant ?
C’est ici que commence la compromission !
Le compromis pour le consultant-e c’est donner des avis techniques afin de, en contrepartie, « mettre du beurre dans les épinards ».
La compromission c’est de tresser des louanges à des sportifs pour le moins suspects au niveau du dopage, fût-il « Sir »…surtout quand on se présente par ailleurs comme de « blanches colombes » !
Ah ! Ces « énormes » poussé par ces « consultants » après des arrivées…ça me débecte !