Code de bonne conduite sur un stade d’athlé

Ecrit par : Bernard Brun - Le 20 septembre 2018

Cimetière Il fut un temps où catholiques et protestants ne pouvaient pas être enterré dans le même cimetière, les papistes excommuniant à tour de bras! Ces deux époux ont trouvé le moyen, habile, de se rejoindre dans l’au-delà!

Cette photo m’est revenu en mémoire hier dans le joyeux bordel de mon stade préféré…

Des omnibus au trot au premier couloir alors les trains express arrivaient à grande allure…

La tension était palpable!

Un jeune blanc bec, qui se faisait rappeler les règles de bienséance sur une piste, en est allé déclarer à un coureur qui aurait pu être son père:  » Est-ce que tu as la licence du club? »…

Hé oui! Manque d’éducation au niveau familial, respect du aux grandes personnes, et manque d’éducation de la part des entraîneurs, respect des règles d’utilisation de la piste. Dans la premier cas la messe est dite! Dans le deuxième cas, petit rappel:

Sur une piste d’athlétisme:

1/Le premier couloir est « sacré » il est réservé aux coureurs de demi-fond

2/Le deuxième peut être réservé à la récupération ou aux coureurs lents (hier une jeune femme a « joggé » au premier couloir , écouteurs vissés, regard lointain…seule au monde!)

3/Il « reste » 6 couloirs pour les sprinteurs

4/ On ne traverse jamais la piste sans regarder

5/ On ne stationne jamais sur la lice debout ou assis

6/ On ne traverse jamais la pelouse s’il y a des lanceurs

La piste est une lieu de partage, de convivialité. Ce ne sont pas les conventions, signées ou pas , qui peuvent conduire les attitudes sur le stade.

Athlètes de tous les pays donnons nous la main…avant que la faucheuse nous rattrape!